Webmail

webmail
Inscrivez-vous à notre Newsletter
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les actulités sur enda ECOPOP
Votre adresse email ne sera pas vendu ou partagée avec quelqu'un d'autre

Le projet Énergie : Entre 1500 et 2000 personnes seront affectées …

Accueil/Actualité/Le projet Énergie : Entre 1500 et 2000 personnes seront affectées …

Le projet Énergie : Entre 1500 et 2000 personnes seront affectées …

‘’D’après nos estimations basées sur des données satellitaires et les relevées géographiques, entre 1500 et 2000 personnes seront impactées par la mise en œuvre du Projet pour le développement de l’interconnexion des réseaux électriques des pays membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG)t. Ces données seront sans doute confirmées par les résultats d’une enquête qui démarre bientôt’’, a annoncé Dior Mbacké Dia, responsable de la communication du projet lors de l’ouverture à Kaolack (centre) d’un atelier de renforcement des capacités des équipes d’enquête et de sensibilisation des populations sur les avantages du projet.

 » Avant la tenue des enquêtes parcellaires, une campagne de sensibilisation est déployée pour en faciliter la mise en œuvre correcte. Cette campagne que doit mener l’opérateur Enda Ecopop, mobilisé par l’organisation de la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), constitue la première phase d’intervention de l’ONG pour l’accompagnement des personnes affectées par le projet (PAP). Cette mission qui comporte plusieurs phases, concerne en premier lieu l’information et la sensibilisation pré enquête parcellaire », a expliqué la chargée de la communication.

Ainsi pour les besoins des travaux prévus sur un linéaire d’environ 700 km précité, la réquisition d’emprise va entraîner des pertes foncières en terre arable, en culture annuelle, en arbre et en revenu.

C’est pourquoi, Madame Dia d’informer que  » la conduite d’enquêtes parcellaires permettra de déterminer avec précision les pertes subies par les personnes affectées par ce projet dans les zones d’intervention. Ceci pour assurer ultérieurement l’indemnisation juste et équitable des ayants droit. D’où la campagne de sensibilisation et d’information. Déjà, le nombre de personnes qui sera affecté tourne autour de 1500 à 2000 personnes ».

Pour rappel, dans le cadre de la politique énergétique commune, les États membres de l’organisation de la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) ont initié le projet Énergie. Il comporte le développement de l’interconnexion des réseaux électriques entre les quatre pays ( Sénégal, Guinée, Gambie et Guinée Bissau), dont les travaux sont prévus en 2017.

Inscrivez-vous à notre Newsletter
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les actulités sur enda ECOPOP
Votre adresse email ne sera pas vendu ou partagée avec quelqu'un d'autre
2017-11-29T15:06:38+00:00