Webmail

webmail
Inscrivez-vous à notre Newsletter
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les actulités sur enda ECOPOP
Votre adresse email ne sera pas vendu ou partagée avec quelqu'un d'autre

AFRICITES 2018 : L’Afrique de l’ouest pour une participation massive

Accueil/Actualité/AFRICITES 2018 : L’Afrique de l’ouest pour une participation massive

AFRICITES 2018 : L’Afrique de l’ouest pour une participation massive

Le prochain sommet d’Africités se tiendra à Marrakech au Maroc du 20 au 24 novembre 2018. En prélude de ce grand rendez-vous africain, une réunion stratégique régionale des Citéset Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), s’est tenue à Accra au Ghana du 28 au 29 mai en en collaboration avec l’Association Nationale des Autorités Locales du Ghana (NALAG). A cet effet, les pays de l’Afrique de l’Ouest se sont engagés à se mobiliser pour une participation massive au prochain sommet.

L’Afrique de l’Ouest ne compte pas être en reste pour le prochain sommet d’Africités qui e tiendra à Marrakech du 20 au 24 novembre 2018. Pour ce faire, les pays de l’Afrique de l’Ouest  se sont engagés à se mobiliser pour une participation massive lors de la réunion stratégique régionale de Gglu Afrique qui s’est tenue à Accra du 28 au 29 mai. Lors de la séance d’ouverture, il a été présenté aux membres les principaux agendas dont discuteront les autorités locales et régionales d’Afrique. Parmi ceux-ci figuraient l’Agenda 2063 de l’Union africaine; la Charte africaine de la démocratie et des élections; la Charte africaine des valeurs et principes de la fonction publique; la Charte africaine sur  les valeurs et principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local; le Protocole de l’Union africaine sur l’égalité des femmes; et la création du Haut conseil des autorités locales en tant qu’organe consultatif de l’Union africaine.

« …Réformer le cadre législatif de l’urbanisation en mettant l’accent sur la réglementation foncière… »

A cette occasion, le Dr Alioune Badiane, ancien Directeur de la Division du programme d’ONU-HABITAT, a souligné la nécessité de faire un plaidoyer pour l’avancement de la décentralisation et la mise en place d’un environnement propice aux actions et initiatives des collectivités locales et régionales. M. Badiane a aussi évoqué la nécessité  de réformer le cadre législatif de l’urbanisation en mettant l’accent sur la 3réglementation foncière pour stimuler l’offre foncière et contribuer à la densification du tissu urbain. Et d’ajouter : «  il faut  réaliser un aménagement urbain impliquant tous les citadins, y compris les citadins informels  mais aussi de revitaliser de manière radicale les mécanismes de financement des gouvernements locaux et régionaux avec de nouvelles dispositions pour une mobilisation accrue des ressources, l’accès aux prêts et au marché financier  et les partenariats novateurs, y compris avec le secteur privé; les PPP (Partenariat public-privé ou Partenariat Public- Populations); ou 4Ps (Partenariat public, privé, et de Personnes).

Les participants ont ensuite passé en revue le statut des adhésions à CGLU Afrique en Afrique de l’Ouest. Les déclarations d’adhésion étaient attendues de CGLU Afrique dans la région, mais sur les 15 membres, seuls 8 s’étaient conformés. 7 n’avaient pas encore répondu à l’enquête et ont promis d’envoyer les informations requises au Bureau Régional Afrique de l’Ouest de CGLU Afrique.

Africités: Le rassemblement démocratique le plus important en Afrique .

Africités est l’événement phare panafricain des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique qui se tient tous les trois ans dans l’une des cinq régions d’Afrique.

Les participants à la réunion ont discuté de la relation de CGLU Afrique avec l’Union européenne. En 2013, l’UE a adopté une communication qui reconnaissait pour la première fois les autorités locales en tant qu’autorités publiques à part entière. Suite à cette reconnaissance, l’Union européenne a conclu un accord-cadre de partenariat avec des associations internationales et continentales de gouvernements locaux, dont CGLU-Afrique. Les participants ont été informés que, conformément aux dispositions de la Communication de l’UE de 2013 sur les Collectivités locales, les associations nationales peuvent être considérées comme ayant une position de monopole dans leurs pays respectifs et peuvent ainsi accéder aux fonds de coopération de l’UE alloués aux collectivités locales sans passer par des appels à propositions, à condition qu’elles présentent et discutent avec la délégation de l’UE d’un programme de mise en œuvre convenu avec les membres de ladite association nationale

Les participants ont également été informés des négociations sur l’Accord post-Cotonou qui régiront les relations de coopération entre l’Union africaine et l’Union européenne pour les 20 prochaines années, à compter de septembre 2018. Ils ont été invités à plaider pour que leurs pays respectifs soutiennent la position de l’Union africaine et que des négociations se déroulent entre l’Union européenne et l’Union africaine et non entre l’Union européenne et les pays ACP, ce qui entraînerait une division de l’Afrique, l’Afrique subsaharienne étant séparée des pays africains riverains de la Méditerranée, qui sont inclus dans la coopération des pays voisins européens

.La dernière  réunion stratégique régionale  de CGLU Afrique pour la Région Afrique du Nord  aura lieu à Rabat (au Maroc) les 18 et 19 juin  2018.

Inscrivez-vous à notre Newsletter
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les actulités sur enda ECOPOP
Votre adresse email ne sera pas vendu ou partagée avec quelqu'un d'autre
2018-06-07T11:17:04+00:00