Webmail

webmail
Inscrivez-vous à notre Newsletter
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les actulités sur enda ECOPOP
Votre adresse email ne sera pas vendu ou partagée avec quelqu'un d'autre

Formation

Accueil/Formation
Formation 2017-03-27T16:21:09+00:00

La formation des élus, agents territoriaux et autres acteurs du développement local est essentielle pour les collectivités territoriales émergentes en Afrique. Par ce levier, enda ecopop apporte son appui pour la promotion d’acteurs et décideurs locaux capables de contribuer de manière ef cace à la conduite et à la gestion des affaires de la communauté. Dans ce cadre l’organisation propose des stages de formation courts avec des Sessions Internationales et des Sessions Nationales, en présentiel ou à distance, avec des contenus élaborés en fonction des besoins des acteurs.

Grace à un partenariat avec ONU Habitat, CGLUA, OIDP et des structures de formation comme l’Ecole Nationale d’Administration de Madagascar (ENAM) le Centre de Formation et d’Appui à la Décentralisation (CFAD) de Tunisie entre autres, Enda ECOPOP développe depuis une dizaine d’années sessions de formation sous forme de regroupements internationaux au Sénégal, Maroc, Tunisie, etc. Des sessions nationales ont

également étaient organisées dans plus d’une dizaine de pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Haiti, Madagascar, Mali, Mauritanie, République de Congo et République Démocratie du Congo, Maroc, Tunisie, etc).

Les cibles visées par le dispositif de formation d’enda ecopop sont principalement les élus locaux, le personnel technique des collectivités territoriales, les représentants des services techniques de l’Etat, les autres acteurs locaux comme les leaders des OCB, les acteurs économiques, les leaders citoyens, les partenaires d’appui des collectivités locales, les journalistes et acteurs de la communication.

Sessions Internationales de Formation 2017

Leadership Local – 28 Mars au  08 Avril  (Provisoirement au Sénégal)

Les données de l’environnement international et les dynamiques nationales font que le principe de la décentralisation des pouvoirs est accepté et même totalement intégré parmi les facteurs d’une démocratie e ective. Force est cependant de noter que, jusqu’ici les collectivités territoriales africaines n’arrivent pas, à jouer pleinement leur rôle de catalyseur du développement local. Les autorités locales et leaders de la société civile ont souvent du mal à impulser des dynamiques de développement du fait de la faiblesse de leur leadership.

• Former des formateurs d’Afrique Francophone, à concevoir, conduire et évaluer une session de formation des élus et de décideurs locaux sur le Leadership Local.
•Accompagner les formateurs à développer un plan d’action pour le développement de programmes de formation dans leurs pays respectifs,

•Jeter les bases d’échange et mutualisation des connaissances sur la gouvernance locale et le renforcement du leadership

Cette session internationale de formation sera consacrée au public francophone et cible une vingtaine de participants qui seront sélectionnés parmi :
•Les Élus locaux et Responsables des services techniques des Collectivités Territoriales,
•les agents des Départements Ministériels et Institutions sur la Gouvernance et le développement local, •les Responsables des institutions intervenant dans l’appui conseil aux collectivités territoriales,

•les Responsables de formation des projets et programmes de développement,
•les leaders des ONG, OCB et autres acteurs de la société civile,
•Les pratiquants de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local.

Coût

1500HT
  • 11 jours de formation

Droits Humains, Citoyenneté et Démocratie Locale 24 au 28 Avril (Provisoirement au Sénégal)

Coût

1000HT
  • 5 jours de formation

La participation du citoyen aux initiatives locales suppose donc la satisfaction des droits économiques, sociaux, culturels et à un environnement sain. En e et l’émergence d’une citoyenneté active n’est possible au niveau local que si les citoyens sentent que leurs droits fondamentaux sont pris en charge par les autorités locales. C’est en ce sens que l’approche Droits humains contribue au renforcement de la décentralisation comprise comme l’exercice de l’autorité politique, économique et administrative garantissant la participation populaire et le respect des droits humains.

  • Cette session de formation vise à faire acquérir aux participant(e)s, les outils et méthodes pertinents pour cultiver une responsabilité individuelle et collective à agir pour la réalisation e ective des droits humains, base d’un développement local durable.

Cette session internationale de formation sera consacrée au public francophone et cible une vingtaine de participants qui seront sélectionnés parmi :
•Les Élus locaux et Responsables des services techniques des Collectivités Locales,
•les agents des Départements Ministériels et Institutions sur la Gouvernance et le développement local, •les Responsables des institutions intervenant dans l’appui conseil aux collectivités locales,

•les Responsables de formation des projets et programmes de développement, •les leaders des ONG, des OCB et autres organisations de la société civile,

•Les pratiquants de la décentralisation et du développement local.

Budget Participatif27 Juin au 07 Juillet (Provisoirement au Sénégal)

Le Budget Participatif est une approche innovante de la démocratie participative, pour impusler l’inclusion, l’égalité, l’équité, la transparence et l’e cacité des dépenses publiques. Ce processus de renforcement de la démocratie locale et de promotion de la participation citoyenne à la plani cation, budgétisation et gestion des a aires publiques locales, est aujourd’hui au cœur des stratégies de développement

Cette session de formation de facilitateurs et conseillers vise à doter les pays africains en capacités et compétences aptes à promouvoir, mettre en œuvre et évaluer les approches de budget participatif dans les collectivités territoriales

Cette session internationale de formation sera consacrée au public francophone et cible une vingtaine de participants qui seront sélectionnés parmi :
•les Responsables des Départements Ministériels en charge de la décentralisation, Gouvernance et
du développement local,

•les Responsables des institutions intervenant dans l’appui conseil aux collectivités territoriales africaines,
• les Responsables de formation des ONG, OCB, programmes et projets,
•les élus et agents territoriaux qui souhaitent renforcer les aptitudes à mettre en œuvre le budget Participatif dans leurs collectivités territoriales.

Coût

1000HT
  • 5 jours de formation

Développement Economique Local 19 au 29 Septembre (Provisoirement au Sénégal)

Coût

1500HT
  • 11 jours de formation

Les Gouvernements africains ont progressivement engagé des processus de réforme de la Démocratie, de l’Etat de Droit et des Droits de l’Homme visant à mettre en œuvre des politiques et programmes sociaux et économiques susceptibles de promouvoir le développement durable et la sécurité humaine. Dans ce contexte de réformes démocratiques et de décentralisation plus poussée, les autorités locales, le secteur privé et la société civile exigent de meilleures possibilités pour réaliser le développement économique local, qui constitue la pierre angulaire du développement durable.

Cette session internationale de formation en Développement Économique Local vise à former des accompag- nateurs en méthodes, outils et approches pour appuyer les Collectivités Territoriales qui souhaitent stimuler leurs activités commerciales a n d’assurer une économie durable, trouver des solutions locales innovantes et adaptés pour la création d’emplois décents, la promotion de l’économie locale de même que l’amélioration de la qualité de vie.

Cette session internationale de formation sera consacrée au public francophone et cible une vingtaine de participants qui seront sélectionnés parmi :
• les élus et agents territoriaux qui souhaitent renforcer leur connaissance sur le DEL
• les Responsables des Départements Ministériels en charge de la décentralisation et du développement local

•les Responsables des institutions intervenant dans le renforcement des capacités et la formation,
•les Responsables issus des ONG,OCB, programmes et projets intervenant sur les questions de développement local, de lutte contre la pauvreté et d’amélioration de la gouvernance.

Prévention et lutte contre la corruption dans les territoriales et les communautés 21 Novembre au 01 Décembre (Provisoirement au Sénégal)

Le processus de décentralisation et de développement local, en cours dans de nombreux pays d’Afrique, a aussi occasionné la délocalisation de la corruption. Les importantes responsabilités et ressources nancières transférées au niveau local, ont rendu les décideurs et acteurs locaux plus vulnérables à la corruption d’autant plus que les masses nancières en jeu sont plus importantes dans les collectivités territoriales. Ce changement d’échelle de la corruption, met davantage les élus et acteurs locaux au contact des tentations et la recherche de solutions de prévention e caces devient un impératif.

L’objectif de cette session vise à former des accompagnateurs en concepts, méthodes et outils et pour appuyer les Collectivités Territoriales à la mise en place de dispositifs, mécanismes et approches pertinents susceptibles de réduire et éradiquer la corruption.

Cette session internationale cible :
• les Élus et agents territoriaux qui souhaitent renforcer leur connaissance en Prévention et lutte contre la corruption dans les collectivités territorailes et les communautés,
•les agents des Départements Ministériels et Institutions sur la Gouvernance et le développement local,
•les Responsables des institutions intervenant dans l’appui conseil aux collectivités territoriales,
•les Responsables de formation des ONG, OCB, Programmes et Projets.

Coût

1500HT
  • 11 jours de formation